type d'exercice reeball (joy)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

type d'exercice reeball (joy)

Message par Admin le Lun 20 Oct - 21:20

Place à l'exercice.
Nous avons quatre exercices de base que nous réalisons toutes les semaines. Ce sont les clefs à nos succès et je n’ai aucun mal à vous les expliquer. Simplement, car tout comme le système des Russians, il n’y a rien de magique ou secret, ce n’est qu’un travail difficile et de discipline.





EXERCICE DE BREAK
C’est un exercice sur lequel nous passons beaucoup de temps. Il ne peut pas être pris à la légère. Tous les entraînements des Joys commencent avec cet exercice de break. Le maître mot est REPETITION. Tout est question de mémoire musculaire et vous aurez besoin de le faire autant de fois que possible. Il est vraiment primordial de toucher la cible dès le signal de départ.



La première étape est de placer les cibles de l’autre côté du terrain et d’essayer de les toucher sur votre trois ou quatre premières billes. La raison est simple, si les premiers tirs ne touchent pas votre cible, votre adversaire aura de fortes chances d’atteindre son obstacle. Il n’est pas très dur d’atteindre sa cible après 8 ou 10 tirs, mais ça ne vous aidera pas vraiment une fois en jeu. Travaillez également sur votre façon de lever votre lanceur et de tirer en limitant les mouvements. C’est l’un des aspects que nous abordons dans le DVD « One with the Gun ».



La deuxième étape de l’exercice est de faire quelques pas dans n’importe quelle direction et de tirer. Même chose ici : ce sont les tous premiers tirs qui comptent. Ne tirez pas 20 billes pour chaque série, cinq ou six tirs sont suffisants. Pensez également à bien marquer la pause entre chaque série, un arrêt de quelques secondes suffit. C’est très important car vous entraînez votre mémoire musculaire et ce que vous désirez c’est d’assimiler la bonne séquence de mouvement.



La troisième étape de l’exercice est de focaliser l’exercice pour différents joueurs. Un attaquant a besoin de travailler sur des courses rapides puis tirer, ou tirer rapidement et réaliser sa course rapide après. Vos corners ont besoin de travailler leur course à 90° vers le corner tout en tirant, etc. . Pensez bien quel rôle correspond à chaque joueur lors du break et travaillez là-dessus. N’oubliez pas que ce ne sont que de toutes petites séquences de running & shooting, nous vous expliquerons un exercice plus complet sur le même point au prochain paragraphe.





EXERCICE DE RUNNING & SHOOTING
L’exercice de running & shooting est une compétence vitale que tous les joueurs doivent maîtriser. Cet exercice peut être réalisé avec beaucoup d’ateliers différents. Le maître mot pour le running & shooting est COMPENSATION ! Ce que nous entendons par là c’est qu’il vous faut compenser votre tir en fonction de votre vitesse et de votre position par rapport à votre cible. Par exemple, si vous courrez de la gauche vers la droite et que vous tirez sur une cible droit devant vous, vous devrez viser devant et à gauche de la cible. Plus grande est votre vitesse de déplacement et plus vous devrez compenser le tir. La meilleure façon de faire cet exercice c’est d’avoir quelqu’un derrière soit pendant que vous faites l’atelier et qui vous dis où vos billes tombent. Si vous courrez de gauche à droit et que vos tirs se dirigent à droite de la cible, vous devrez compenser de façon plus importante. Si les billes sont trop à gauche de la cible vous devrez compenser de façon moins importante. Si les premières billes touchent la cible puis qu’elles passent trop à droite pendant la course c’est que vous ne compensez pas assez lors de l’accélération. Le même principe s’applique lors que vous courrez de la droite vers la gauche, mais vous aurez alors besoin de viser devant et à droite de la cible pour compenser votre course.
Prenez soin d’appliquer cet exercice pendant votre entraînement au break. De cette façon vous aiguiserez votre façon de compenser vos tirs tout en travaillant le break. Faites en sorte que vos corners travaillent de façon plus assidus la course au corner tout en tirant sur des cibles se dirigeant vers le milieu de terrain, et que vos attaquant travaillent sur le running & shooting de façon à viser des cibles face à leur course. Vous pouvez également faire un exercice de slalom, et tout type d’exercice qui requiert d’un joueur de tirer tout en se déplaçant sur des cibles multiples. Tous ces exercices devraient être coordonnés par d’autres joueurs ou par un coach, de cette façon les joueurs peuvent avoir un retour immédiat de leur atelier.





EXERCICE DE UN CONTRE UN

C’est ce que devra affronter chaque joueur une fois en partie : le gun fight avec un adversaire. En faisant cet exercice, les joueurs seront fin prêt une fois l’heure de jouer venue. Beaucoup de techniques utilisées par les Joy ont besoin d’être vues car il est difficile de les retranscrire. Si vous avez la chance de participer à une pro-school, ou le Pro Training Camp en Suède, cela vous aidera énormément.



Si vous ne pouvez pas vous rendre à un pro-school ou au Training Camp, voilà une idée pour travailler cet atelier. Si vous avez six joueurs disponibles pour l’exercice placez trois obstacles sur un côté du terrain, puis trois autres juste en face des premiers. Il n’est pas nécessaire d’utiliser les mêmes obstacles en miroir et de les placer à la même distance les uns par rapport aux autres. Placez ensuite un joueur derrière chaque obstacle. Tous les joueurs d’un même côté n’ont le droit de sortir que du côté gauche et au dessus de leur obstacle. Les trois joueurs de l’autre côté n’ont le droit de sortir que par le côté droit ou par le dessus de leur obstacle. Lorsque l’un des joueurs est touché il doit immédiatement crié “Touché” et faire une pause de dix seconds. De cette façon, le joueur ayant touché son partenaire sait qu’il a touché son adversaire et le joueur touché peut penser à la façon dont il a été touché. Ces dix secondes de pause permettent de comprendre pourquoi et comment vous avez été touché ou touché l’adversaire, le temps de réflexion est crucial pour le processus d’apprentissage. Si vous ne faites pas ça, les joueurs seront touchés de la même façon et au même endroit, encore et encore et sans rien y comprendre.



Quand une minute est passée, vous criez “Switch” et tout le monde se décale d’un cran sur la gauche. De cette façon tout le monde joue du côté gauche et droit, sur des obstacles différents et contre différents adversaires. Si vous avez un nombre de joueurs impair, les joueurs en plus n’ont qu’à se reposer sur le côté pendant une minute le temps de rentrer à nouveau dans la file.





POP-UP / SNAPSHOOTING

Placez chaque joueur derrière un obstacle bas. L’exercice implique de sortir de l’obstacle par-dessus et de tirer une bille ou deux sur la cible. La clef ici est de surgir, tirer et redescendre au plus vite ! Ne vous inquiétez pas trop de toucher la cible. Pour le moment, la seule chose est de le faire rapidement. La précision viendra automatiquement avec un nombre important de séries. Placez les joueurs de snake dans des obstacles de snake afin qu’ils puissant s’entraîner à partir de ces obstacles. Cet exercice est très physique et demande d’assimiler les bons mouvements.





ENTRAINEMENT PHYSIQUE

Terminez votre entraînement avec du physique. Le programme devrait être très intense pendant l’hiver et diminué légèrement tout en conservant un bon rythme avec le retour de la saison de paint. L’entraînement physique peut se faire de différentes façons. Essayez de faire un programme pour chaque joueur. Certains joueurs auront besoin de plus de vitesse et devrait porter plus d’attention sur la puissance de leurs jambes et de leur abdos. D’autres joueurs auront besoin de plus de vitalité et la travailler. Les joueurs de snake ont besoin de très bons muscles supérieurs afin de faire du snap, et de jambes puissantes pour atteindre le snake. D’une façon plus générale tous les joueurs ont besoin de travailler sur :





Jambes puissantes (break)


Muscles abdominaux importants (snapshooting)


Vitalité & Endurance (être capable de se donner à 100% à tous les matchs)



C’est simple : lorsque l’on est exténué on ne pense pas correctement. Quand vous êtes physiquement prêt vous prenez de bien meilleures décisions en cours de partie. […]
avatar
Admin
Admin
Admin

Nombre de messages : 2253
Age : 43
Date d'inscription : 12/06/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://paintball-nimes-mont.forumchti.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum